Faire un site
 
 

Faire un site
Accueil

Etape 1
Le thème de votre site

Etape 2
Trouver le nom du site

Etape 3
Logiciels de création de pages Web

Etape 4
L'hebergement d'un site

Etape 5
Transferer les fichiers de vos pages Web

Etape 6
Faire connaître votre site gratuitement

Etape 7
Faire de la publicité pour votre site

Etape 8
Animer et faire vivre votre site

 

Autres informations :

Les techniques internet

Le marketing Internet

Le commerce en ligne

Le referencement

La legislation Internet

L'entreprise

Autres informations pour faire un site

Liens utiles pour faire un site

 
 

 

 

Copyright 2007 -2012
Tous droits réservés
Copie interdite
Contact et mentions légales de Faire-un-site.com

 

Faire-un-site.com

 

 

Le statut d’Auto-Entrepreneur ou Entrepreneur Individuel c'est quoi ?

Un des principaux problèmes des webmasters qui commencent à gagner un peu d’argent, est d’être en règle avec la législation sur les entreprises commerciales et le fisc.

Un particulier qui a des revenus réguliers et conséquents autre que ceux de son emploi salarié, doit créer une entreprise ou faire appel à une société de portage salarial.

L’inconvénient de l’Entreprise Individuelle classique, qui est la forme la plus simple d’entreprise en France, est que l’on paye des charges quels que soient les revenus.

Au 1er Janvier 2009 entrera en vigueur une nouvelle loi nommée Loi de modernisation de l’économie n° 2008-776 du 4 août 2008, qui instaure le statut de L’Entrepreneur Individuel, aussi appelé Auto-Entrepreneur.

Que pourrait faire un Auto-entrepreneur ?
Grâce à cette loi, les particuliers qui deviendront Entrepreneurs Individuels pourront très simplement recevoir de l’argent, le déclarer, et émettre des factures.

L’entrepreneur pourra avoir une activité commerciale tout en restant étudiant, salarié ou retraité, et exerser cette activité depuis son domicile personnel (à verifier néanmoins les reglements de co-propriété)

Il pourra, après une déclaration chez un notaire, rendre insaisissable ses biens personnels qui ne font pas partis de l’activité de l’entreprise. Même si il exerce son activité chez lui, son domicile personnel ne sera pas saisissable.

Il pourra créer ou arrêter son entreprise très simplement, et depuis Internet.

L’auto-entrepreneur ne sera pas obligé de s’inscrire au registre du commerce.

Il pourra profiter du régime fiscal '' Micro Entreprise ''. C'est-à-dire que la comptabilité est très réduite. Un comptable n’est pas nécessaire. Il suffit de déclarer le chiffre d’affaire. L’auto-entrepreneur ne sera pas soumis à la TVA, mais il ne pourra pas la récupérer.

Pour continuer à profiter du statut d’auto-entrepreneur, l’entrepreneur ne devra pas dépasser les plafonds de chiffre d’affaire annuel de :
- 33 300 Euro pour des prestations de service.
- 83 200 Euro pour une activité commerciale de vente de marchandises.
S’il s’agit de revenus qui proviennent de publicités Internet, le plafond est donc de 33 300 Euro. Le webmaster ne devra pas gagner plus de 2 775 Euro par mois, ce qui est déjà bien.

L’auto-entrepreneur ne paiera des charges sociales que s’il a des revenus. Il pourra choisir un paiement mensuel ou trimestriel.
Le montant des charges sera :
- 21.3 % pour la vente de prestations de service
- 12 % pour la vente de marchandises.

En ce qui concerne la fiscalité, l’Entrepreneur Individuel devra payer :
- 1.7 % du chiffre d’affaire pour la vente de prestation de service
- 1% du chiffre d’affaire pour la vente de marchandises.

Exemple pour les revenus d’un Webmaster :
Prenons maintenant un exemple de revenus issus de pages Internet sur lequel vous diffusez des publicités, ou vous touchez des commissions de ventes
Vous êtes un auto-entrepreneur :
- Votre travail de Webmaster vous rapporte 1000 Euro par mois.
- Vous devrez payer 230 Euro en charges et impôts.
- Il vous restera 770 Euro après impôts, uniquement pour vous, et totalement en règle avec la loi.

Voila donc une bonne solution pour un trafic moyen qui reçoivent des revenus réguliers. D'autre part, de part les charges que vous paierez, vous cotiserez pour votre retraite. Même si vous êtes jeune, vous risquez ne ne pas regrettez cet effort dans quelques années.

A partir de deux associés, choisir la SARL :
Il est bien évident que si vous n'êtes pas seul pour lancer l'entreprise, il faudra choisir une autre solution comme la SARL. Certes un peu plus compliquée à créer qu'une entreprise en auto-entrepreneur, mais qui reste cependant assez simple. Il est aussi toujours possible de choisir un bon comptable, et de lui demander de créer pour vous la SARL. Cela nécessitera le paiement de quelques honoraires, mais vous libérera et vous permettra de consacrer du temps à l'activité de l'entreprise.

 

A noter qu'il y a des nouveautés concernant le statut d'auto-Entrepreneur à partir de 2012